Ingrid Betancourt, le silence et les mots

JPEG« Même le silence a une fin ». Une fin difficile mais heureuse qu’Ingrid Betancourt a racontée lundi 12 septembre 2011 au Consulat général de France à New York.

Invitée dans le cadre des petits déjeuners organisés avec LVMH et Dom Pérignon, l’ancienne otage a su trouver les mots pour décrire ces années de détention aux mains des FARC, quand même s’alimenter et dormir ne provoquaient ni répit, ni soulagement. « Comment avez-vous trouvé la force de résister ? Avez-vous abandonné parfois ? » Aux questions de la journaliste Janet Guyon, Ingrid Betancourt a répondu avec le même sourire mêlé de gravité, rappelant la force incroyable de l’amour et du soutien de ses proches, famille et amis.

Discours de Monsieur Philippe Lalliot, Consul général de France à New York

Les photos de l’événement

Dernière modification : 13/09/2011

Haut de page