Coq au vin de Chanturgue

Coq au vin de Chanturgue

Nous voici donc aujourd’hui en Auvergne. La cuisine auvergnate regroupe les spécialités gastronomiques des départements du Cantal, du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de la Haute-Loire.

Dans cette région historique sont produits des plats traditionnels comme l’Aligot, le chou farci, la pachade, les tripoux (Pansette de Gerzat), le pounti, les lentilles vertes du Puy, les lentilles blondes de Saint-Flour, la Tome fraîche aligot, la Truffade, la dinde de Jaligny-sur-Besbre, le Cornet de Murat, le pâté aux pommes de terre, les galettes de Salers, le Bourriol, la potée auvergnate, la pompe aux Grattons, la Patranque, les pâtes de fruits d’Auvergne, le Milliard, la tarte aux pruneaux, la tarte de Vic ou de Paulhac et d’autres spécialités moins connues mais aussi savoureuses et intéressantes comme le coq au vin de Chanturgue.

Si j’ai choisi cette recette, c’est pour son histoire que j’ai trouvé attachante….Le coq au vin de Chanturgue est un des mets les plus mythiques de la cuisine auvergnate. Sa recette remonte, selon la légende, à la conquête de la Gaule par Jules César. Pour provoquer l’ennemi romain qui l’assiégeait, le chef d’une tribu d’Auvergne aurait fait envoyer à Jules César un coq, signe de la vaillance des Gaulois. En retour, l’empereur l’invita à déguster un coq cuit au vin de Chanturgue.

Le Chanturgue est l’un des plus anciens crus et l’un des plus renommés des Côtes-d’Auvergne (AOC). Vin rouge issu du Gamay, son vignoble (6 ha) se situe près de Clermont-Ferrand. Il fut très apprécié par Henri IV et Louis XVI.

Comme toutes nos régions françaises, L’Auvergne a un riche patrimoine gastronomique que j’aurais l’occasion de développer avec d’autres recettes auvergnates…..

JPEG

Ingrédients pour 4 personnes :

. 1 coq ou poulet de 2 kg environ
. 2 l de vin rouge de Chanturgue
. 1 oignon
. 2 carottes
. 4 gousses d’ail
. 1 bouquet garni
. 3 c. à s. d’huile
. Sel, poivre en grain

Pour la garniture  :
. 200 g de lardons
. 250 g de petits champignons de Paris
. 1 petit bouquet de persil
. 35 g de beurre

Préparation

Couper le coq (poulet) en morceaux.
Le mettre dans un saladier.
Éplucher l’oignon et les carottes, les tailler en fines rondelles. Les ajouter dans le saladier avec le bouquet garni et les grains de poivre. Verser le vin, couvrir puis placer dans le réfrigérateur pendant 24 heures minimum.
Le lendemain, égoutter et sécher les morceaux de coq, passer à l’aide d’une fine passoire la marinade.
Dans une grosse poêle chauffer l’huile et dorer les morceaux de coq (poulet). Retirer la volaille et faire revenir les légumes de la marinade.
Placer les morceaux de coq dans une cocotte ainsi que les légumes, ajouter les gousses d’ail concassées.
Faire chauffer la marinade et la verser dans la cocotte puis porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à petit feu pendant 2 heures.

Garniture et finition :

Eplucher les petits oignons et les champignons. Les dorer au beurre avec les lardons, et laisser cuire doucement 8 à 10 minutes.
En fin de cuisson, ajouter la garniture au contenu de la cocotte.
Rectifier l’assaisonnement et parsemer de persil haché.

Sur cette petite phrase de Peter Mayle, extrait de son livre « aventure dans la France gourmande », je vous souhaite à tous un très bon appétit et à très bientôt.
« La véritable religion des Français est tout bonnement la cuisine. Et le vin, bien sûr. »

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à mettre un petit mot à chef.consulat@icloud.com

Chef de cuisine PNG en association avec Muriel Kahn.

Dernière modification : 02/03/2016

Haut de page