Laurent Fabius visite une école bilingue à Brooklyn

Ce lundi 23 septembre, à 8h30, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a visité la Carroll School, une école élémentaire de Brooklyn qui a introduit avec succès un Dual Language Program (DLP) français-anglais en 2007.

JPEG

Il y a six ans, l’importante communauté française de Brooklyn a pressé la directrice de la Carroll School, Giselle McGee, d’incorporer l’apprentissage du français au programme de l’école. Au moment de la mise en place du projet, les professionnels de DLP représentaient seulement 6% du corps enseignant ; aujourd’hui, le chiffre se monte à 34 %, et l’équipe DLP actuelle est constituée de 350 étudiants, 12 enseignants, un coordinateur et un conseiller en éducation bilingue.

Créé par des parents, avec le soutien des Services culturels de l’ambassade de France et du New York City Department of Education, la première classe de DLP a ouvert en 2007, avec 24 étudiants et un enseignant ; dès l’année suivante, les besoins étaient si grands que trois classes supplémentaires ont été ajoutées. Six autres établissements publics, dont deux collèges, proposent aujourd’hui des programmes bilingues. Des membres du département de l’éducation estiment que deux écoles primaires et un lycée bilingues ouvriront bientôt leurs portes.

Le Dual Language Program (DLP) accepte, à partir de la grande section de maternelle, des élèves francophones aussi bien qu’anglophones, qui sont encouragés à poursuivre le programme jusqu’au CM2. De la grande section au CM2, deux classes par niveau bénéficient d’un double enseignement en français et en anglais, ce qui permet aux enfants de devenir bilingues et de développer une sensibilité multi-culturelle tout au long de leurs études.

JPEG

Il a été prouvé que le bilinguisme développe l’agilité mentale, la créativité, la capacité à résoudre des problèmes et les facultés mathématiques, et des études montrent que les élèves bilingues obtiennent de meilleurs résultats que les non-bilingues aux tests standardisés.

Selon Antonin Baudry, Conseiller culturel de l’ambassade de France, « L’ambassade de France cherche activement à promouvoir l’éducation bilingue à travers son expertise, son soutien financier, ses ateliers, et ses programmes qui permettent de faire venir des enseignants français aux Etats-Unis. Nous pensons que tous les élèves devraient pouvoir bénéficier d’une éducation bilingue, afin de devenir des citoyens cosmopolites et sensibles aux différences culturelles, avec dans leur poche cet outil irremplaçable que représente une seconde langue. »

Dernière modification : 25/09/2013

Haut de page