Les traducteurs

1- Traducteurs et certifications aux États-Unis

Il n’existe pas de traducteur assermenté aux États-Unis. La profession de traducteur n’est pas réglementée et son exercice ne nécessite aucune validation des qualifications professionnelles.

Il existe néanmoins des certifications spécifiques pour les interprètes juridiques devant les tribunaux fédéraux (et dans certains États) mais ces certifications restent facultatives.

De la même façon, l’association américaine des traducteurs (ATA) délivre une certification qui est généralement considérée comme un gage de professionnalisme : https://www.atanet.org.

JPEG

2- Liste de traducteurs

Ce consulat général ne possède pas de liste spécifique de traducteurs et recommande de consulter la base de données de l’ATA en privilégiant les traducteurs ayant obtenu une certification ATA en français.

3- Traducteurs assermentés en France

« Les personnes qui souhaitent avoir recours à un traducteur agréé auprès des tribunaux en France peuvent se référer aux listes d’experts et traducteurs agréés tenues par les Cours d’appel et centralisées par la Cour de Cassation à l’adresse suivante : https://www.courdecassation.fr/informations_services_6/experts_judiciaires_8700.html#experts

Dernière modification : 24/11/2015

Haut de page